COMMUNIQUÉS DE PRESSE

A une cinquantaine de milles dans l’Est du leader FOR PEOPLE (Ruyant - Lagravière), enfle et s’intensifie un combat d’une rare âpreté entre FOR THE PLANET et Paprec-Arkea (Richomme - Eliès).

L’enjeu, la place de dauphin, voire mieux, tant il est vrai qu’en course au large, rien n’est jamais gravé dans le marbre,  et cette haletante Transat Jacques Vabre 16ème du nom réserve encore et à n’en pas douter, son lot de bouleversements. Antoine Koch, ironie de la petite histoire, met toute son énergie et toute son inspiration à devancer le fruit de son travail d’architecte naval. Les deux voiliers qui le précèdent ce matin, FOR PEOPLE et Paprec Arkea, sont en effet nés de son crayon, à la demande et à l’inspiration de Thomas Ruyant, instigateur de l’association des talents d’Antoine avec le cabinet Finot-Conq. Une belle histoire d’homme, de destin et de mer s’écrit sous nos yeux. Le plan Verdier de 2019 FOR THE PLANET, tenant du titre aux mains du duo  Thomas Ruyant - Morgan Lagravière, désormais piloté par leurs camarades d’écurie Sam Goodchild - Antoine Koch, joue crânement sa chance et jette, à environ 24 heures du dénouement, toutes ses forces dans un affrontement débuté dès les premiers milles au large des falaises de Normandie.

Rien n’est encore joué et les empannages à venir seront déterminants. FOR THE PLANET fait depuis le passage des Canaries , étalage d’une impressionnante facilité pour glisser dans l’alizé, au portant vmg. Les conditions du jour sont faites pour lui, sur cette longue houle certes parfois abrupte mais favorable aux foilers. Pas de place à l’erreur ni à l’approximation en cette dernière journée de course. Place au dernier acte!

Fermer