COMMUNIQUÉS DE PRESSE

Outsiders!

FOR THE PLANET, Sam Goodchild et Antoine Koch se sont cavalièrement invités hier sur la troisième marche du très provisoire podium de la Transat Jacques Vabre. Une surprise pour certains peut-être, mais pas pour Thomas Ruyant, actuel leader de la course, et co fondateur avec Alexandre Fayeulle de TR Racing, l’écurie de course au large à laquelle appartient FOR THE PLANET. Thomas connait par coeur ce voilier,et se monte guère surpris des performances du plan Verdier de 2019 à bord duquel il a signé une double victoire dans la Transat Jacques Vabre 2021 et dans la Route du Rhum l’an passé. La surprise viendrait plutôt de l’attelage original entre le plus que prometteur navigateur Britannique Sam Goodchild et le talentueux navigateur-architecte naval Antoine Koch. Les deux hommes, grands animateurs du début de saison, jouent à merveille leur partition de challenger. Avec seulement quelques mois de prise en main du bateau, Sam, parfaitement secondé par Antoine, affiche une insolente maitrise. A la pédale comme dirait les cyclistes, en vitesse pure, les deux marins ont un à un déposé leurs redoutables adversaires plus récents. Dans un alizé modéré, qui ne creuse ni ne lève l’océan, FOR THE PLANET fait merveille et les vitesses affichées dans la durée témoignent de l’assiduité et de la lucidité de ses deux pilotes dans la conduite d’un exercice de haute voltige aux commandes d’un bateau volant.

Où s’arrêteront ils? se demande Ruyant. Et la question mérite bien d’être posée tant, mille après mille, le foiler et ses pilotes s’enhardissent, trouvent les bonnes manettes adaptées à chaque oscillation du vent, et placent avec précision leur monocoque sur un échiquier qu’encombrent toujours nombre de postulants aux accessits, voire… à la victoire finale!

Fermer