COMMUNIQUÉS DE PRESSE

Thomas Ruyant, piano et sano

Comme annoncé, Thomas Ruyant entre en douceur dans sa toute première course transatlantique à bord de son nouvel, et déjà paré de succès, IMOCA FOR PEOPLE.

Le vainqueur de la Transat Jacques Vabre, seul aux manettes de son plan Koch Finot Conq lancé au printemps dernier, refuse toute pression et aborde à sa main l’intéressante experience nautique d’une traversée de l’Atlantique d’Ouest en Est.

Son début de course, avec un départ sans prise de risques inutiles, témoigne de la volonté du Nordiste de rentrer progressivement dans sa course, et de se donner le temps, 11 jours seulement après son succès Martiniquais, de retrouver ses réflexes et automatismes de navigateur solitaire. Le menu nautique s’y prête à merveille, avec des premières heures de course travers à cet alizé modéré, sur une houle régulière d’Est. Ralenti hier dans son contournement du DST de la Martinique, Thomas revient progressivement au contact des leaders, sur une route plein Nord qu’ouvre depuis le départ Jérémie Beyou (Charal). Travers au vent, aux allures de reaching, les performances des uns et des autres semblent se lisser. Les milles vont se gagner dans la gestion du temps, du sommeil, du rythme si particulier de la navigation en solitaire avec laquelle les 30 protagonistes de la course renouent et pour la première fois depuis la Route du Rhum l’an passé. Pour Thomas, il s’agit de s’approprier davantage encore son FOR PEOPLE, en entrant dans la peau du marin solitaire qu’il affectionne tant.

Fermer