COMMUNIQUÉS DE PRESSE

 Une victoire et une cascade de succès !

- Thomas et Morgan pour un doublé !
- Trois victoires consécutives en Transat !
- La puissance du collectif We Sail For People and Planet

Thomas Ruyant a, tôt ce matin, remporté en compagnie de Morgan Lagravière, la 16ème édition de la Transat Jacques Vabre, catégorie IMOCA. Il signe ainsi un exploit unique, en s’adjugeant les trois dernières grandes courses classiques du circuit, Transat Jacques Vabre 2021, (déjà avec Morgan,) Route du Rhum - Destination Guadeloupe en solitaire, et de nouveau la transat entre Le Havre et Fort De France. Le Dunkerquois rajoute ainsi avec ce troisième succès consécutif, une nouvelle ligne unique et singulière à son palmarès, tout en demeurant à ce jour le seul marin à avoir remporté une victoire en transat à bord de tous les supports monocoques de course au large, Mini 6,50, Figaro, Class40 et IMOCA. Conserver son titre au départ du Havre face à une flotte record de 40 IMOCAs relevait de la gageure, pour un voilier seulement lancé au printemps dernier, et dont la mise au point avait nécessité un chantier estival. Comme il y a deux ans, comme l’an passé en Guadeloupe, Ruyant, Lagravière et FOR PEOPLE signent une incontestable victoire, qui prend aux yeux du collectif mis en avant par le projet sportif de l’écurie TR Racing, une résonance particulière. Donner du sens à la performance est en effet devenu le credo de Thomas, de son équipe, de ses partenaires, Advens et Leyton, et cette victoire est d’autant plus belle qu’elle va accélérer la reconnaissance et l’action du Réseau Entourage et du fonds citoyen Team for the Planet réunis au sein du collectif We Sail for People and Planet.

Thomas Ruyant :“Je suis avant tout heureux pour l’équipe, pour tous les gars qui ont travaillé comme des fous depuis la mise à l’eau du bateau en début d’année, tout l’été ensuite, après à notre avarie du Fastnet. On revient de loin ! On est parti du Havre le couteau entre les dents, mais avec peu de certitudes car nous avions en définitive très peu navigué. Le bateau est tout simplement fabuleux, dure, bruyant, mais fabuleux ! et la complicité avec Momo a fait le reste ! On a beaucoup donné car on a passé beaucoup de temps à barrer. Je ne me focalise pas sur les résultats, double victoire sur cette Jacques Vabre, victoire sur la Route du Rhum. Je suis juste content d’être là, et de pouvoir concrétiser le travail de l’équipe. Je crois qu’on a fait les bons choix, techniques et humains avec Alexandre Fayeulle, et le talent de l’équipe a fait le reste. »

Morgan Lagravière :“On est content que tout s’arrête, notamment le bruit infernal des foils à haute vitesse. On est dans l’émotion, car on sait d’où on vient, et on connait le travail énorme abattu par toute l’équipe pour nous permettre d’être ici. On est dans la dynamique souhaitée en début d’année, avec tout ce collectif à deux bateaux. Deux voiliers d’une même écurie sur le podium, c’est génial ! Vivre pour la seconde fois consécutivement ces moments avec Toto, c’est magique. Et que dire de son triplé historique en rajoutant sa victoire sur la Route du Rhum ! Il y a eu énormément d’engagement, d’investissement dans cette transat. On égale notre résultat de 2021, mais sur la forme, on a fait encore mieux. »

FOR PEOPLE, veni, vidi, vici !

L’IMOCA FOR PEOPLE de Thomas Ruyant et Morgan Lagravière remporte la Transat Jacques Vabre 2023. Il a franchi la ligne d’arrivée à Fort de France ce matin à 7 heures et 2 minutes heures française. Il s’impose en 11 jours, 21 heures, 32 minutes et 31 secondes. Il a parcouru 5 400 milles à 18,9 noeuds de moyenne sur l’ortho. Il a en réalité parcouru sur le fonds 5 425 milles à 19 noeuds de moyenne.

Au registre de la litanie de succès associés à cette victoire, Thomas se plait à souligner l’étonnant scenario qui l’a vu batailler durant tout le final avec son quasi sister-ship. Paprec Arkéa (Richomme - Eliès) est en effet l’extrapolation de son FOR PEOPLE, le voilier qu’il a pensé et imaginé avec Antoine Koch, résultat du travail d’architecte d’un attelage original souhaité par Thomas entre Antoine et le cabinet Finot-Conq et sous la houlette de l’équipe technique de TR Racing. Cette démarche pionnière, s’inscrit décidément dans l'approche si personnelle suivit par Thomas depuis sa rencontre avec l’entrepreneur visionnaire Nordiste Alexandre Fayeulle. Le Président d’Advens, leader Européen de la cybersécurité, révolutionnait déjà lors du dernier Vendée Globe le sponsoring voile, en donnant le nom du bateau à une association, LinkedOut. Sa vision s’est encore élargie avec la décision non seulement de construire un nouveau bateau après la victoire de Thomas dans la Jacques Vabre 2021, mais surtout de conserver ce bateau pour le mettre au service d’une autre cause, environnementale celle -là, tout en en confiant la barre au touche à tout de génie Britannique Sam Goodchild. Placer ces deux voiliers sur le podium d’une transat majeure, dès la première année d'exercice du Team TR Racing, force l’admiration, et souligne le bien fondé d’une écurie à deux bateaux, où l’émulation entre deux duos, une équipe technique, a tiré chaque unité vers le haut. Comme le souligne Alexandre Fayeulle, co- fondateur de TR Racing avec Thomas, chacun mérite sa part dans ce succès éminemment collectif, des boat captains, techniciens et préparateurs, jusqu'aux techniciens de l'entreprise Advens, très impliqués dans la collecte et l'analyse des datas pour mieux comprendre les comportements de ces voiliers d'une nouvelle ère, les collaborateurs du groupe Leyton et surtout le Réseau Entourage et ses bénéficiaires et le fonds citoyen Team for the Planet.

Ils ont dit :

Alexandre Fayeulle, Président Fondateur d'Advens, co-fondateur de TR Racing, armateur de FOR PEOPLE et FOR THE PLANET« Mon sentiment à chaud est qu’au-delà du résultat, je me réjouis que la démonstration du talent de Thomas ait été faite de si spectaculaire manière. Il signe une troisième victoire consécutive dans une grand classique océanique ! Il est le petit prince de l’alizé ! Je suis heureux du bon fonctionnement de notre écurie à deux bateaux, un modèle qui a parfaitement fonctionné dans sa quête de synergies sportives, techniques et humaine.  C’est une démarche audacieuse, et le résultat est exceptionnel. Je salue la vision sportive de Thomas, ses choix humains et techniques pertinents. Il a su réunir les meilleurs autour de son projet. Il y a là une forme de consécration, pour lui et pour toute l’équipe réunie autour de Thomas Gavériaux. Sur l’eau, avec l’aide du très précieux et très unique Morgan Lagravière, il a affiché une belle maitrise. J’ai aussi une énorme pensée admirative pour Sam Goodchild et Antoine Koch, qui devraient demain signer un quatrième podium pour autant de course disputées cette année. Là aussi, on évolue dans l’exceptionnel ! »

François Gouilliard, CEO fondateur de Leyton :« Quelle course, quelle fierté d’être partenaire de ces 2 skippers, Thomas et Morgan, des sportifs extraordinaires qui ont su exploiter tout le potentiel de ce nouvel Imoca dès sa première année. Et bravo à toute l’équipe autour d’eux qui a réussi à remettre ce bateau à l’eau à quelques jours de la course, nous offrant ce magnifique spectacle sportif !Grâce à vous, pari gagné pour cette Transat Jacques Vabre de maximiser la visibilité pour Entourage et Team For the Planet, nos deux partenaires sociétaux ! On va suivre attentivement l’impact de cette notoriété sur le développement de leurs communautés et l’accélération de leurs objectifs. »

Fermer